Retour accueil

Page "Toutes les interviews"

 

L'interview

 

Qui est Emmanuel Todd ?

 

Boîte noire

 

 

J'ai dû louper un épisode...

les interviews de Pascale Fourier

****

Emmanuel Todd,

Interview du 19 Novembre 2008

 

Thème: protectionnisme !

Partie 1/2

 

AH BON !... eh bien parlons-en !!

"Il est crucial de ne pas autoriser les gens qui ont des priorités politiques très différentes à exprimer leur opinion pour dire que le capitalisme, c'est fini, le libre échange, c'est fini"

M. Thumann", président du patronat allemand s'exprimant lors d'une réunion de dirigeants patronaux organisée par le MEDEF en Octobre 2008..

 

  • L'interview en entier 25 mn 31 en MP3
  • La transcription en .doc, et en PDF

 

  • Carpaccio d'interview:
    Où vous apprendrez :
    • que le libre-échange, par le fait que le salaire n'est vu que comme un coût, amène à l'insuffissance de la demande globale,
    • ce qui a été jusqu'à présent occulté par le fait le comportement "fou" des ménages américains

      Plage 1 - 2 mn 05

    • que l'hypothèse protectionniste se développe sous l'effet de la crise,
    • car les libre-échangistes se heurtent au mur de la réalité

      Plage 2 - 1 mn 33

    • qu'associer défense du protectionnnisme et xénophobie, dans le cas d'emmanuel Todd, est quelque peu hasardeux

      Plage 3 - 0 mn 38

    • et que c'est le libre-échange, au stade actuel, qui nourrit la xénophobie

      Plage 4 - 0 mn 56

    • que le protectionnisme ne peut désormais fonctionner au niveau national,
    • car la globalisation a créé des "économies régionales" qi ne sont plus dissociables

      Plage 5 - 1 mn 09

    • que l'important est de créer les conditions dans lesquelles on peut assurer une remontée des salaires et de la demande,
    • qu'il faut donc relancer la préférence communautaire et mettre en place dès lors un nouveau cycle économique,
    • et que ce protectionnisme de relance peut aboutir en fait à la relance des échanges internationaux

      Plage 6 - 1 mn 36

    • qu'il est inepte de vilipender ceux qui prônent le protectionnisme en les accusant de faire peu cas des pays émergents,
    • car ceux qui sont les plus menacés actuellement par la crise sont les pays émergents, et la Chine en particulier.

      Plage 7 - 1 mn 03

    • que le protectionnisme est techniquement facilement faisable au niveau européen,
    • mais que c'est plus difficile pour les USA et la Chine car existent des asymétries fondamentales,
    • et que donc il faudra les aider

      Plage 8 - 1 mn 23

    • que le nécessaire passage a un protectionnisme coopératif est l'affaire d'une génération
    • mais que les élites dominantes n'ont rien pensé à l'avance

      Plage 9 - 1 mn 12

    • que ce qui a empêché les élites de penser que des mesures protectionnistes pouvaient être bonnes, c'est :
          • l'intérêt de classe
          • la faillite intellectuelle et morale des économistes nourris purtant au keynésianisme
    • Plage 10 - 1 mn 30

      • et surtout un phénomène de psychologie collective: l'émergence de l'ultra-individualisme, du "narcissisme"

      Plage 11 - 1 mn 51

    • que, si le protectectionnisme peut trouver assez facilement de l'écho chez certains partisans de la Droite,

      Plage 12 - 1 mn 28

    • la Gauche, elle, s'est enfermée dans la croyance que les pays émergents se développent uniquement par l'échange, ce qui est faux,
    • et que le PS est peu réceptif à cette hypothèse protectionnste de par la sociologie de ses militants ( en dernière ligne dans l'"extermination économique" ),
    • mais qu'on voit quand même des évolutions récentes ( motion Hamon)

      Plage 13 - 1 mn 55

    • que pour que des mesures protectionnistes puissent être mises en place dans l'UE, il faut prendre en compte les rapports de force réels au niveau européen,
    • et en particulier la place prééminente de la France et de l'Allemagne

      Plage 14 - 2 mn 41

    • qu'il faut contraindre les Allemands à prendre leurs responsabilités,
    • en leur faisant comprendre qu'ils ont plus à gagner dans une économie régionale protégée
    • et que s'ils ne veulent prendre leurs responsabiltés, la France, elle, se décrochera de l'euro, ce qui le fera exploser.

      Plage 15 - 2 mn 06

    • que Nicolas Sarkozy pourrit les relations de la France avec l'Allemagne,
    • alors que quelque chose de passera quand la France et l'Allemagne discuteront d'une réorganisation économique de l'UE
    • car ensemble elles forment une puissance mondiale, alors que chacune d'entre elles n'ait qu'une puissance moyenne.

      Plage 16 - 1 mn 41